Unité de recherche PLIDAM EA 4514


Directeur : Thomas SZENDE
Directrices adjointes : Frosa BOUCHEREAU, Odile RACINE

  

Initiée à partir de 2001 sous forme d’un Groupe de Recherche et d’Etudes (GRE) en didactique des langues et des cultures, financé sur le BQR (Bonus Qualité Recherche) de l’Inalco, l’équipe PLIDAM a été labellisée « Jeune Equipe » sur la base de ses nombreuses et régulières Journées d’études et de leur attractivité dans et hors INALCO. Durant le plan quadriennal 2006-2009, la Jeune Equipe 2205 PLIDAM (Pluralité des Langues et des Identités en Didactique : Acquisition, Médiations) est fondée et rallie chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants. PLIDAM ayant été  transformée en EA 4514 dont le nom, pendant le quadriennal 2010-2013, a été décliné sous la forme modifiée suivante : Pluralité des Langues et des Identités : Didactique, Acquisition, Médiations. L’équipe s’inscrit aux frontières des disciplines suivantes :

- linguistique appliquée à la description à usage d’enseignement des langues (incluant les apports de la linguistique contrastive, de la sociolinguistique, de la littérature et  traduction, de la psycholinguistique),

- pédagogie et éducation (pedagogy education selon la terminologie du European Research Index for the Humanities),

- sciences sociales appliquées à la description du lien social et au fonctionnement des représentations (sociologie, anthropologie culturelle),

- politique linguistique et géopolitique

- sciences de l’information et de la communication et les technologies éducatives.

Positionnée dans le contexte de la diffusion, de l’apprentissage et de l’enseignement des langues, l’équipe Pluralité des Langues et des Identités : Didactique – Acquisition – Médiations (PLIDAM) a vocation à être située dans  le champ d’une recherche finalisée : étude des processus d’acquisition des langues, des relations enseignants/apprenants, impact des nouvelles technologies dans la transmission des connaissances, design de nouveaux diplômes, réalisation d’outils d’enseignement. Cependant, l’équipe PLIDAM n’entend pas dissocier la recherche finalisée d’une recherche plus fondamentale entendue comme la production de modèles linguistiques à usage d’enseignement, interrogation des arrière-plans géopolitiques et politiques sur lesquels s’appuient les systèmes éducatifs pour diffuser les langues étrangères, rôle des langues maternelles, secondes, étrangères dans la construction du lien social.